En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Insolite : la taxe Sayonara pour quitter le Japon

Front image sayonara
9 janvier 2019 insolite tourisme

Cette nouvelle taxe (un peu insolite), mise en place le 7 Janvier dernier, pourrait rapporter 400 millions d'euros selon les estimations.

"Sayonara" le Japon

 

Nex year, new tax

2019 est fraîchement arrivé et chacun d'entre nous a eu à coeur de prendre de bonnes réolutions à suivre cette année pour nous améliorer personnellement ou professionnellement. Le Japon en a fait de même en instaurant ce lundi la taxe Sayonara ("au revoir" en japonais). Cette nouvelle taxe concerne tous les billets d'avion et de bateau au départ du Japon, et est applicable pour toutes les personnes âgées de plus de 2 ans, japonaises ou étrangères.

Cependant, vous pouvez passer entre les mailles du filet si vous ne séjournez moins de 24 heures ; au-delà la taxe sera appliquée.

 

"Créer un tourisme plus confortable et moins stressant"

Même si on peut suspecter que le Japon cherche avant tout à réduire sa dette, qui est colossale, le gouvernement a avancé que le but de la taxe Sayonara était de "créer un tourisme plus confortable et moins stressant". Concrètement, le Japon prévoit d'utiliser l'argent de la taxe pour créer de nouvelles infrastructures (notamment les aéroprots), ou de faire des travaux dans les infrastructures déjà existantes.

La taxe sera directement appliquée sur les billets des voyageurs ; autrement dit, à moins d'être un habitué du monde nippon et des voyages en Extrême-Orient, vous n'aurez pas à payer ce supplément à part (et qui sait, vous ne vous rendrez peut-être même pas compte que vous la payez).

Le coût de la taxe Sayonara s'élève à 7,50 euros (1000 yuens), et pourrait rapporter près de 400 millions d'euros.

 

Un coup de boost à l'approche des grands événements sportifs

Le Japon s'apprête à recevoir de grands événements sportifs. Tout d'abord la Coupe du Monde de rugby en 2019, et ensuite les Jeux Olympiques d'été de 2020. Deux grands événements censés attirer beaucoup de touristes sur le territoire les 2 prochaines années. Stratégie déloyale ou stratégie incroyable ? On attend vos avis en commentaires.

 

A lire aussi

15 pâtisseries insolites à Paris

50 activités originales pour un week-end insolite

Cafés insolites à Paris

Connectez-vous pour pouvoir commenter cette news.

Connectez-vous !