En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

L'Exposition coloniale de 1907  : Balade dansée autour des lieux de mémoire

L'Exposition coloniale de 1907

Balade dansée autour des lieux de mémoire

Durée : 2h30

Langue parlée : français

Tarifs : 22 euros par personne

  Bouton Découvrez nos autres balades

 

Exploration par le corps de la notion de lieu de mémoire et l’interprétation de l’Histoire

Nous commencerons par la porte de la Chine et explorerons la matière à travers ce monument représentant des motifs archétype de la Chine. 
Nous évoluerons vers ce qui reste du temple de Dinh à l’époque présent à l’exposition de Marseille et réédifié pour l’exposition coloniale de Paris. Les motifs, les couleurs et la grandeur de ce monument seront un objet d’analyse. Nous observerons  la Maison du Congo, le pavillon de Madagascar, la maison de la Guyane, la maison de la Réunion et la Serre du Dahomey. 
Le parcours se déroule au jardin d’agronomie tropicale, il est composé de quatre stations :
– le jardin agronomique tropical
– les monuments historiques comme moyen mémorial de la guerre
– l’exposition coloniale
– les centres de recherches, le CIRAD consacrée à l’agriculture (anciennement y était présente l’école nationale d’agriculture coloniale).

De nombreux pavillons sont encore visibles mais dans un état critique, certains ont disparu. Ces vestiges du passé servent de base à la retranscription dansée de cette exposition.
La transmission de l’histoire de chaque pavillon sert de construction à nos interprétations :
– Comment l’absence d’éléments visuels peut il se manifester dans le corps dans un travail de danse ?
– Comment expliquer ce choix de non réhabilitation des pavillons ?
– Quels sont les enjeux politiques et émotionnels du rapport au passé ?

Les participants apportent leurs interprétations et se confrontent à la réalité visuelle qui leur est personnelle. Le corps réanime ces vestiges non réhabilités, l’imaginaire est le fruit de nouvelles constructions autour de ces monuments existants.

Dans ce jardin d’agronomie tropical, nous explorons les plantations encore présentes. Elles servaient à représenter le plus fidèlement possible un pays et sa culture. Nous allons considérer l’arbre qui est planté dans ce jardin mais dont son origine n’est pas française, tout comme l’homme et/ou la femme ramenés de force dans ce pays sans comprendre l’objet de son déplacement. Les participants vont explorer les thématiques de la présence, de l’absence, du déplacement, des choix mémoriaux à travers le corps et la danse.

Pour clôturer cette commémoration par le corps, un temps d’échange est proposé pour vous permettre  de partager vos émotions ressenties lors de la visite, d’apporter des commentaires sur la balade effectuée, et de construire une chorégraphie restituant tout les éléments émotionnels traversés par le corps. Il sera un outil de remémoration, de réflexion et de débat à travers la danse.

Ca se passe où ?

L’exposition coloniale de 1907 proposé parJean Dybowski dont l’ambition se limitait aux colonies françaises, a été organisée au bois de Vincennes, en lisière de la commune de Nogent-sur-Marne. Le lieu même de cette petite exposition organisée par la Société Française de Colonisation, est resté intact, et l’on peut encore se promener à travers quelques pavillons de 1907, même si certains ont subi les outrages irrémédiables du temps et de la tempête de 1998.
Elle n’est pas la première exposition mais elle sera plus importante que ces précédentes sur la ville de Paris. 

Informations pratiques

Pratique artistique : la danse
Techniques explorées : la danse improvisée. Une initiation et/ou une familiarisation à la danse. Exploration par le corps de la notion de lieu de mémoire et l’interprétation de l’Histoire
Public : ce parcours s’adresse à toutes les personnes désireuses de vivre l’histoire à travers le corps et d’en fabriquer de petites chorégraphies, du novice au plus expérimenté

Ookulture

OOK, association loi 1901, organise des événements culturels, conçoit et anime des PARCOURS “Art Contemporain” et “Patrimoine Culturel” pour s’initier à des pratiques artistiques et explorer autrement Paris et ses quartiers.

La dynamique OOK c’est :
• établir des connexions et des liens entre toutes les formes d’art, de culture ou de patrimoine,
• transmettre et élaborer des outils de lecture sur l’art contemporain,
• mettre en relation les artistes, leurs œuvres, l’espace public et l’espace privé.

En pleine discussion !

Envoyez la balade à des amis !

Prix

sur un objectif de 0 €

Présenté par

Gerardo B.

Ookulture

Association

OOK, association loi 1901, organise des événements culturels, conçoit et anime des PARC...

En savoir plus

Réservation

Paris