En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Insolite : un duel a eu lieu à Paris malgré l'interdiction de Charles de Gaulle

Front image duel
14 mars 2019 insolite

Appelons ça les débuts du clasico ou le Cid version kitch, dans tous les cas cette histoire est drôle 😆

 

Dans le Cid, nous voyons Don Diègue réclamer la réparation de son honneur à son fils Rodrigue, qui s'illustre dans l'affrontement, puis devient un héros dans la bataille contre les Maures. Mais cette version du duel est beaucoup plus amusante.

 

L'histoire du duel en bref

 

Il a longtemps été de coutume chez les nobles en France de régler leurs problèmes avec un duel, un combat à l'épée ou au pistolet. Vous l'avez compris : mort s'en suivait, plutôt rapidement dans les combats au pistolet, plus lentement dans les combats à l'épée, où la bravoure et le talent démontrés étaient beaucoup plus glorieux. Néanmoins, les dérapages arrivaient souvent, et pour empêcher d'autres mises à mort, une loi a été votée pour punir de peine de mort un individu qui tuerait son adversaire lors d'un duel.

 

Un duel interdit par Charles de Gaulle

 

Question d'honneur

 

Nous sommes en 1967, une séance se tient à l'Assemblée Nationale. L'ambiance est très tendue, mais Gaston Deferre, maire de Marseille à cette époque, tente tant bien que mal de faire son discours. Et finalement, agacé par le député du Val-d'Oise, René Ribière, qui ne cesse de l'interrompre, le maire de Marseille lui lance un tonitruant "taisez-vous abruti !". Il n'en fallait pas moins pour faire le député francilien perdre le contrôle, et provoquer en duel son collègue marseillais.

 

Et le Général s'en mêle

 

Ce duel a fait jaser tout le spectre politique français, et est bien sûr arrivé aux oreilles de Charles de Gaulle, qui fait immédiatement interdire le combat. Mais pour contourner l'interdiction, les opposants ne dévoilent ni le lieu, ni la date du duel ( ce qui fait jaser davantage bien sûr!). Et malgré tous les efforts de De Gaulle pour découvrir ces informations, il ne parviendra pas à parer le duel.

 

Alors qui de Marseille ou du Val-d'Oise l'a emporté ?

 

 

Le duel s'est finalement tenu le 21 avril dans une résidence privée de Neuilly-sur-Seine. Alors que les deux escrimeurs devaient combattre avec des épées émoussées, ce sont finalement les épées pointues qui ont été choisies !

Mais le duel ne dura que quatre petites minutes, au bout desquelles le talent du maire marseillais prirent le dessus sur les tentatives amatrices du député du Val-d'Oise. Celui-ci fut blessé à l'avant-bras, ce qui provoqua l'arrêt du duel par l'arbitre présent. Gaston Deferre fut déclaré vainqueur, tandis que René Ribière fut transporté à l'intérieur de la maison où un médecin avait été prévu.

 

Le top de l'insolite

 

Heureusement pour notre député du Val-d'Oise que la blessure ne fut pas plus grave. Il devait se marier le lendemain...

 

 

A lire aussi

 

Pourquoi la rivalité Paris-Marseille

Le Pont-Neuf, un pont hygiénique

Quand les Parisiens aimaient aller à la morgue

Connectez-vous pour pouvoir commenter cette news.

Connectez-vous !