Insolite : Quand "faire grève" signifiait encore "chercher du travail"

Front image gr%c3%a8ve
15 mars 2019 insolite

Non seulement "faire grève" a changé du tout au tout, mais en plus c'est encore la faute aux Parisiens

Quand une expression passe du coq à l'âne

 

 

Origines du mot "grève"

 

Le mot "grève" provient d'une expression gauloise ("grava"). Le grava était un type de sable un peu particulier, très épais, et finalement plus proche du gravier que du sable.

 

"Faire grève" au départ

 

Or, dans le Paris médiéval, il existait une place aux abords de la ville, sur la rive droite de la Seine, qui s'appelait place de la Grève. La place a été nommée ainsi en raison de la forte densité de "grava" à cet endroit.

Fait un peu insolite, il s'agissait du lieu d'exécution. Vous le savez sûrement, au Moyen-Âge, les exécutions sont l'équivalent des spectacles de rue d'aujourd'hui, et réunissaient donc de nombreux spectateurs. C'est là que le talent commercial et marketing de certains s'éveillaient : nombreuses personnes profitaient de l'affluence pour chercher un emploi et proposer leurs services, pendant les entractes entre un écartèlement, une pendaison ou une décapitation

 

Et pourquoi ça a changé ?

 

"Faire grève" a longtemps gardé ce sens de "rechercher un emploi". Ce n'est qu'au XIXe siècle, que "faire grève" devient ce que nous connaissons aujourd'hui. La société commence lentement mais sûrement à s'industrialiser et l'on commence à esquisser cette notion de "droit du travail". Or, les ouvriers souhaitant protester se rendaient... à la place de la Grève ! Ce qui fera l'expression changer de sens pour prendre celui que nous connaissons aujourd'hui.

 

 

A lire aussi

 

Quand les Parisiens aimaient aller à la morgue

La première reine de beauté française

Un duel a eu lieu à Paris malgré l'interdiction de Charles de Gaulle

Connectez-vous pour pouvoir commenter cette news.

Connectez-vous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies